Décrochage de l’exposition 3 rue des artistes à Troyes

Ce matin a eu lieu le décrochage de l’exposition 3 rue des artistes. 5 tableaux ont réintégré mon atelier.
J’ai posé « l’ultime estocade grise », momentanément,  sur une ancienne table à jeu.
Voilà donc un des trois exemplaires de cette légendaire série.
2 hommes se battent, un duel en quelque sorte, et l’un des deux assène à l’autre, son adversaire, le fameux coup. Celui-ci a l’air parfaitement exécuté, et on devrait voir, dans quelques secondes l’asséné se déliter.
Les raisons du conflit ne sont pas vraiment connus…

Bon, je parle de ce sujet annexe parce que l’exposition des mes oeuvres près de la cathédrale de Troyes, tout près, n’a pas suscité l’engouement espéré: aucun contact pendant ces 2 mois, ce qui est quelque peu désespérant. Je suis habitué, mais je n’arrive pas à m’habituer, … ou l’inverse. Mais comme dirait le terminator: « I’ll be back » .

Quant à cette série, je vais la continuer: 3 peintures sur le même sujet, avec 2 personnages, et des fleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.