Pourquoi peins-je !

Je me souviens de mon 1er dessin un groupe de rock genre Beatles cheveux longs gros nez, avec des feutres de plusieurs couleurs peut-être 13 ans.
J’ai du en faire 2,3 à la suite
Je me souviens de mes gribouillis sur mes cahiers de cours, au stylo bille, au lieu d’écouter en classe.
De l’engueulade du prof d’histoire géographie parce que j’avais griffonné sur une nouvelle page du cahier de cours.
Des monstres que je faisais, sur des feuilles de cahier à grands carreaux en 1ère. 
J’ai toujours dessiné des êtres humains, ou des monstres, imaginaires

Quand on me demande pourquoi je dessine, et ce que cela représente, le message, j’ai du mal à répondre.
Jeune je dessinais en classe, pour  Tromper l’ennui 
Longtemps je me suis forcé à dessiner. Maintenant j’arrive  à dessiner presque tous les soirs,  sans me forcer.

 Pour la peinture je dois encore me forcer à peindre, et je dois être contraint , par un délai par exemple, pour avancer.

Une position curieuse, et courante

Quand je dessine des personnages complets, j’en fais souvent un avec le bras levé au-dessus de la tête. Cette position est assez inconfortable, et ne sert pas à grand-chose. Et je n’ai pas d’explications: pourquoi je fais souvent des bras par dessus tête ? pourquoi souvznt des hommes ? Quelle est la signification de ce geste ? …. on se perd en conjectures. Une psychanalyse ? pas le temps, ni l’argent, mais j’aimerais bien avoir une explication …

En voici quelques exemples…

Pilip fait de l’art singulier

Voici « Les Planeurs », acrylique sur carton, de dimensions non courantes. Fait rapidement, sans préparation, je le trouve malgré tout bien réalisé. Pourquoi « Les Planeurs » ? Les visages, des hommes , ont l’air rêveurs, absents, planant vers d’autres horizons, dans des directions différentes, dans un silence de planeurs.

Oui, je pense faire de l’art singulier: Œuvres bizarres, dérangeantes, humoristiques, curieuses…

Visite de l’atelier de l’artiste peintre à Troyes

Le printemps est là, l’été arrive, les amateurs d’art, d’Histoire, de champagne et de magasins de vêtements viennent à Troyes et visitent cette magnifique ville, ses rues aux maisons anciennes, ses églises, ses musées… et les ateliers d’artistes. Le mien est ouvert et vous pouvez le visiter. Il suffit de me contacter avant de venir. Je vous accueillerai avec plaisir. Bonne visite et à bientôt.

Et si vous achetez une œuvre, je vous offrirai un cadeau 😉

Pilip en anglais ?

OUI! une version du site en langue anglaise voit petit à petit le jour.

https://en.pilipartist.fr

J’ai choisi la solution de créer un sous-domaine, et d’y ajouter les pages manuellement, sans passer par les modules de WordPress. Et de les traduire … avec l’aide de Google. Je mets en ligne les pages, petit à petit, mais j’hésite à mettre en place le blog …

Le blog a été mis en place; il vivra sa propre vie, dans l’ombre de son grand frère français

Une commande ?

J’ai reçu récemment une commande de tableau. Je fais peu de peintures sur commande, car je préfère être libre. Néanmoins, j’ai accepté: un challenge et un sujet auquel je ne suis pas habitué.
Le châssis entoilé est acheté, et une couche de peinture acrylique terre se sienne est appliquée. J’ai fait quelques essais de peinture en remplaçant le gesso par la peinture, et je trouve le résultat intéressant.
Les personnages sont placés, replacés, refaits, mais je ne suis pas encore satisfait.
Tellement pas que j’en ai refait autre tableau, même style, même thème. Ca me donne deux fois plus de travail, mais ça me rassure.

Les chats sont terminés: 3 chats faits à partir de photos. Pas facile de faire des têtes de chats ressemblants, je préfère encore faire des visages humains.

A quoi sert l’art ?

J’ai fait une exposition à Langres, belle ville de la Haute-Marne, il y a deux ans.
Il fallait peindre une œuvre du vendredi midi au samedi après-midi et on pouvait exposer le dimanche toutes nos œuvres, pour les vendre.

Le samedi matin, un homme de soixante-dix ans environ est venu voir ce que je faisais, et m’a dit, en désignant le visage de droite:
« Cette personne me parle; j’ai l’impression de lire dans ses yeux tous les reproches que toutes les femmes que j’ai connues ont pu ou auraient pu me faire pendant ma vie ».
Cette personne est revenue l’après-midi, avec sa femme, sa fille, et il leur a expliqué.
Il est revenu le dimanche matin, et m’a dit qu’il en avait rêvé la nuit précédente.
Cette personne semblait profondément émue  par ce visage imaginaire.

Mais c’est un cas particulier: souvent, lors de mes expositions, les visiteurs ne font que passer devant les toiles: ils évitent de regarder, passent rapidement. Là, il faut tenir le coup: il faut avoir le cœur bien accroché!

A quoi sert l’art ?

L’art émotion

Il émeut, et doit continuer d’émouvoir, perturber, même déranger, choquer…

L’art échange

Il rapproche les êtres humains, et permet les échanges sociaux