Pilip est un artiste

Mélanges d’expressionnisme et d’art brut, de fantastique et d’humour, , les oeuvres de Pilip ne laissent pas le spectateur indifférent.

Pilip ne cherche pas la beauté, l’esthétique, il crée des formes humaines simples qu’il habille ensuite… souvent.
Il profite d’un trait trop violent, mal placé, d’un sursaut, d’un hoquet pour exploiter cette aberration, et l’intégrer dans l’oeuvre.
Pilip est un maître en erreurs.

Peintre du décalé, il représente des personnages grotesques, attendrissants, tordus, attachants et tellement humains.
Les dessins, les peintures sont « en cours », et donnent aux admirateurs la liberté de finir l’oeuvre,  après en avoir observé les traces d’esquisses et les repentirs.
Oui, Pilip est un maître du repentir.

Pour la peinture, Pilip ajoute les couches de peinture sorties du tube, « évitons les intermédiaires », souligne les traits de noir,
crée les volumes en y ajoutant le noir et le blanc, sans épaisseur, avec économie.
Oui, Pilip est aussi un maître en économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.