Monstre et humain

J’ai toujours dessiné sans modèle. Et j’ai toujours fait des êtres plus ou moins humains, plus ou moins monstrueux. Ma première exposition en 2014 avait pour titre « bicorne et divergence de vues », une galerie de visages cornus, avec un strabisme divergent. Cette exposition eut un succès mitigé, car les éventuels acheteurs n’osaient pas accrocher ces personnages chez eux.

J’ai essayé, par la suite, de faire des personnages plus « normaux », mais ils semblaient toujours difformes. Ça n’a duré  que quelques mois. Je me suis remis à faire des êtres plus ou moins humains… c’est ma nature.

J’ai fait quelques sculptures en terre cuite, toujours dans le même style; en voici une, devant ma dernière œuvre de cette première exposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.